La Joaillerie de Luxe signée Chanel

0
304

Gabrielle Chanel, plutôt attirée par les bijoux fantaisies, les perles d’Orient et autres cristaux de couleur, s’approprie la plus précieuse des pierres« Le Diamant »En1932, Mademoiselle crée sa légendaire première collection de joyaux nommée« Bijoux de diamants ».

Elle scandalisele monde de la haute-couture, mais sera à l’initio de l’entrée des couturiers dans le cercle très fermé de la haute joaillerie

C’est dans les salons de son hôtel particulier, au 29 Faubourg Saint-Honoré à Paris qu’aura lieu la présentation de « Bijoux de Diamants ».

Avant-gardiste et originale de nature, Mademoiselle fera vivre sa collection sur des mannequins de cire, coiffés et maquillés.

Son chiffre fétiche le « N°5 » se retrouve au centre de la collection,composée d’étoiles, de soleils, de plumes, de rubans et de franges.On y retrouve aussi des symboles de son enfance.

Malgré le succès de « Bijoux de Diamants », Gabrielle Chanel ne crée aucune autre collection de joaillerie, préférant se consacrer exclusivement à la couture.

En 1987, la maison Chanel met sur le marché sa première montre, nommée « PREMIERE »

Le succès de cette montre fut une grande surprise car Mademoiselle Chanel jugeant les montres sans intérêt, n’en portait jamais.

« Cependant avec son bracelet fin à l’allure de bijoux précieux et son cadran rectangulaire qui rappelle la forme de la place Vendôme, la Première séduit. Jacques Helleu réussit l’exploit d’innover tout en respectant l’ADN de la maison, agaçant au passage les horlogers du monde entier, obligés de s’incliner face à son succès »

En 1993, Karl Lagerfeld réinstaure la joaillerie chez Chanel.

Début 2012, Chanel célèbre le 80e anniversaire de « Bijoux de Diamants ».

C’est en 2017 à Bâle,lors du plus important salon international du monde de l’horlogerie et de la bijouterie, que Chanel présente le dernier joyau de sa ligne de montres féminines « MADEMOISELLE PRIVE »

Un modèle de grand luxe fabriqué uniquement en édition limitée à 5 exemplaires.

UNE MONTRE CHANEL EN DECOR D’AUBAZIN

 Une couronne d’or blanc sertie de 552 diamants sur un bracelet de satin noir. C’est le graphisme d’inspiration corrézienne qui fait son originalité.

Le décor de la montre « MADEMOISELLE PRIVE » rend hommage aux entrelacs ornant les vitraux de l’abbaye d’Aubazine, où Gabrielle Chanel passa une partie de son enfance.  Chanel pousse à nouveau les portes de l’univers esthétique de Mademoiselle Chanel pour mieux les réinterpréter à travers ce garde-temps précieux qui met en scène la maestria joaillière de la Maison. Cette fois, le décor est directement inspiré des vitraux de l’abbaye cistercienne d’Aubazine, en Corrèze, dans laquelle celle qui deviendrait plus tard Coco Chanel résida pendant son adolescence. Dans un savant sertissage mêlant des diamants tailles brillant et baguette, la délicatesse esthétique des vitraux d’Aubazine se révèle ainsi plus flamboyante que jamais. L’or blanc du boîtier est lui aussi rehaussé par le feu de 552 diamants. Un ensemble raffiné, infiniment Chanel. (tiré de la FHH)

  • Boitier  en or blanc
  • Cadran  en or blanc serti
  • Bracelet satin noir

Tiré d’un écrit de Gabrielle Chanel

Les moyens les plus divers sont légitimes, dans la profession que j’exerce, pourvu qu’ils ne soient employés que dans le vrai sens de la mode. La raison qui m’avait amenée, d’abord à imaginer des bijoux faux, c’est que je les trouvais dépourvus d’arrogance dans une époque de faste trop facile.

Cette considération s’efface dans une période de crise financière où, pour toutes choses, renait un désir

Instinctd’authenticité, qui ramène à sa juste valeur une amusante pacotille.

Si j’ai choisi le diamant, c’est parce qu’il représente, avec sa densité, la valeur la plus grande sous le plus petit volume. Et je me suis servie de mon goût de ce qui brille pour tenter de concilier,par la parure, l’élégance et la mode.