Le jogging slim homme : la mode au masculin

0
439

Il est révolu le temps où l’on considérait le jogging comme un vêtement pour faire du sport. Actuellement, il est devenu la tendance en matière de mode. Braquons notre objectif sur le jogging slim homme.

Généralité sur le jogging homme

Depuis quelques années, les créateurs de mode et les stars ont réussi leur pari. Notamment celui d’avoir renversé la tendance et faire du jogging pour homme, une tenue fashion. Dire qu’un jogging n’est destiné qu’à être porté pour des activités sportives est devenu ringard. En effet, il existe actuellement plusieurs styles de jogging. Celui qui cartonne est le modèle slim. Plusieurs boutiques et grands magasins suggèrent différentes sortes de jogging slim pour homme.

À ce sujet, il est judicieux de se référer à un magasin leader durant l’achat du pantalon. Un tel acteur offre généralement le choix en matière de modèles et de couleurs. Il propose également des produits avec un excellent rapport qualité/prix. À titre d’information, les prix varient de 24,90 € à 59,90 € pour un jogging slim homme super-tendance. En ce qui concerne la marque, l’acheteur a plusieurs alternatives : Carisma, Gangster Unit, Akito Tanaka, US Marshall, Gov Denim ou encore Geographical Norway.

Choisir un bon jogging slim homme

Ce n’est peut-être pas chose aisée pour un homme d’avoir à choisir son premier jogging slim homme. C’est la raison pour laquelle quelques règles de base sont proposées aux amateurs. Tout d’abord, le choix de la matière et de la coupe. Cela va de pair avec la couleur. À titre d’exemple, le jogging coton, anciennement dénommé molleton convient à un style « old school ». Il est donc préférable d’opter pour une teinte classique, le noir ou le blanc.

Opter pour un look « streetwear » implique le choix d’une couleur plus vive, sans pour autant verser dans l’extravagance ni trop de bling-bling. Il est tout aussi possible d’opter pour un modèle, sarouel en haut et slim à partir du genou. Pour ce modèle, il est suggéré de préférer des nuances neutres. Une des règles d’or du jogging exige en effet l’équilibre parfait entre la corpulence de celui qui le porte et le slim. C’est-à-dire pas trop serré, pour ne pas être ridicule et se faire traiter de « saucisson » ou encore d’exhibitionniste en ce qui concerne l’entrejambe.

Si bien qu’il s’agisse d’un phénomène de mode, les tâches, les trous ou des fils qui dépassent sont strictement à bannir. La mode pour le jean est totalement différente à celle du jogging slim homme. Le choix de la couleur et du style du sous-vêtement est tout également important pour ne pas être démodé. Privilégier les boxers classiques et de couleurs sobres. Et enfin, le « stacking » qui consiste à légèrement retrousser le bas juste au-dessus des chevilles peut tout aussi faire une petite différence du style. Le piège à éviter c’est d’acheter un jogging slim bas de gamme. C’est-à-dire un élargissement dès le premier lavage, ou des trous avec des fils qui dépassent. À vos joggings slim messieurs !